Arrivé à un certain point de ma formation, un ami musicien m’a invité à approfondir mes connaissances en étudiant l’harmonie au piano ainsi que le contrepoint. Ce faisant, arrivé à l’étude des renversements d’accords, j’ai fait accidentellement la découverte d’un ancien procédé d’accompagnement musical : la basse continue. Ce procédé qui date de l’époque baroque est devenu progressivement pour moi, une manière de composer en soi, qui permet de trouver à même les fondements de la musique tonale une source inépuisable d’inspiration…

Voir plus

Découverte et appropriation de notre système tonal

En effectuant des exercices de renversements d’accords au piano, je me suis rendu compte que l’on pouvait obtenir une basse continue en favorisant des renversements pour avoir des notes de basse consécutives. Nous obtenons dans un premier temps une lente phrase musicale, que l’on enrichit progressivement pour arriver à une ligne mélodique complète…

Voir plus

En musique comme dans les autres activités artistiques, il y a une multitude de sources d’inspiration. Elle peut être une impression fugitive captée dans le tissu de nos activités quotidiennes, dans une promenade en nature ou bien tout simplement la représentation musicale d’une idée particulière.

Cependant, il semble y avoir un processus à la base de l’inspiration. Certaines dispositions intérieures qui favorisent la créativité ainsi que la qualité sensitive ou représentative qui transparaît au travers d’une oeuvre…

Voir plus

2019
Suivant les fondements de l’harmonie tonale, il y a un espace spécifique attribué aux voix et/ou aux différents instruments de l’orchestre. La répartition de ces voix/instruments s’élabore suivant l’intention et l’inspiration du compositeur(trice) tout en tenant compte simultanément de l’ensemble du processus de création d’une pièce d’harmonie.

Voir plus

La première fois que l’on touche à un instrument de musique, il y a un petit quelque chose de magique qui se passe entre nous et l’instrument. Le contact du bois d’un violon, du métal d’une flûte traversière ou de la peau d’un tambour éveille en chacun de nous une multitude de sensations. Au plaisir de découvrir un nouveau « jouet » pour notre divertissement, se mêle une légère crainte devant cet inconnu ancestral. Cela peut être aussi le bonheur de pouvoir enfin toucher ce précieux objet emmitonné au creux de la boîte d’un instrument. Tout cela ajoute un peu de magie à la découverte d’un instrument de musique.

Voir plus