L’inspiration musicale

En musique comme dans les autres activités artistiques, il y a une multitude de sources d’inspiration. Elle peut être une impression fugitive captée dans le tissu de nos activités quotidiennes, dans une promenade en nature ou bien tout simplement la représentation musicale d’une idée particulière.

Cependant, il semble y avoir un processus à la base de l’inspiration. Certaines dispositions intérieures qui favorisent la créativité ainsi que la qualité sensitive ou représentative qui transparaît au travers d’une oeuvre.


La liberté

On peut s’entendre sur une première disposition : la liberté intérieure. Le sentiment d’un espace intérieur personnel qui permet la mise en place concrète de notre activité artistique. Comme il y a une multitude de sources d’inspiration, il y a aussi, malheureusement, une multitude de facteurs qui peuvent nuire à la créativité. La connaissance ou pour mieux dire, la conscience de ces différents facteurs permet de reconquérir ce que l’innocence de l’enfance nous donnait tout naturellement : l’espace de liberté intérieure. Cela est relatif à l’histoire personnelle de chacun, mais nous perdons tous, plus ou moins, une certaine qualité de présence à la sortie de l’enfance. Et cela est remarquable lorsque l’on regarde la vie des artistes qui semblent en quête permanente de liberté.

Mais qui dit liberté, dit aussi responsabilité. Notre action dans l’univers, si petite soit-elle, a un impact direct ou indirect sur la vie parce nous réalisons de plus en plus qu’elle forme un tout. La conscience de notre environnement est le facteur déterminant de la portée de nos actions. En musique de même, avec la liberté intérieure, reconquise, nous découvrons que la musique a aussi un impact sur la vie. Nous savons tous qu’elle affecte l’ambiance dans les rapports humains. Mais aussi parce qu’elle accompagne les petits et grands événements sociaux. Un spectacle en plein air comme une marche militaire. Une éthique de base est donc nécessaire à la créativité. Elle s’accompagne aussi d’une certaine discipline intérieure face à soi-même et le monde en général.

 

L’authenticité

Une seconde disposition essentielle à l’inspiration est l’authenticité. C’est d’ailleurs, consciemment ou inconsciemment la seconde quête de tout artiste.

C’est un terreau intérieur qui peut être plus ou moins entretenu et fertile suivant le temps qu’on y accorde. Comme la vie, notre être forme un tout. Mais la pensée parfois sépare et divise ce qui de nature est profondément uni. Nous l’expérimentons tous au travers de la vie familiale, sociale et politique. En musique cela se traduit par une certaine dénaturalisation de l’être créateur. Nous « pensons » être ceci ou cela en « particulier ». Voyez comme les mots parlent d’eux-même. Nous pensons des parties. Ainsi, la pensée sépare et oppose les choses dans l’espoir de les comprendre et d’avoir un certain contrôle sur elles. Mais on risque ainsi, avec un usage inapproprié de la pensée, de défigurer ou de mal figurer l’image des choses, de soi-même et du monde. Nos réalisations artistiques s’en trouvent aussi affectées parce qu’elles sont le fruit de nos pensées. Le souci d’authenticité, de rectitude intérieure et d’une certaine rigueur face à nos pensées et actions font aussi partie de la vie artistique comme créateur. Cela peut paraître aller à l’encontre de la liberté d’expression et de la spontanéité. Bien au contraire, elle permet le plein épanouissement de nos facultés artistiques par le mariage de l’intelligence à l’intuition artistique. Voir clair en soi-même clarifie le monde.

 

L’universalité

Une troisième disposition intérieure nous apparaît à la suite de la liberté et de l’authenticité, c’est celle du sens de l’universel. Quelque soit la disciple d’activité humaine, il y a une dimension que l’on découvre en approfondissant nos connaissances et pratiques d’un domaine. C’est une chose difficile à décrire parce qu’elle s’expérimente plus qu’elle ne se conçoit. Comme la liberté et l’authenticité, l’universalité traverse le temps et forme les classiques de la vie. La beauté des étoiles et la grandeur de l’univers ouvre notre esprit aux dimensions réelles de la vie, l’infini en soi comme dans le monde. Cette vision est aussi essentielle pour la créativité. Un esprit libre, authentique et ouvert sur le monde, perçu comme un tout.

 

Sous le voile des apparences

Une dernière chose me semble importante pour bien saisir ce qui se cache derrière les notions de liberté, d’authenticité et d’universalité. C’est qu’il est difficile d’être authentique sans liberté intérieure. Et qu’il est tout aussi difficile de développer le sens de l’universalité sans être authentique. Cependant l’amour, au sens inclusif, surpasse tout et se moque bien de nos pensées sur le sujet.

À chacun de conclure le cheminement à faire en son for intérieur et dans sa pratique musicale pour actualiser ce processus qui favorise la créativité, l’inspiration et le sentiment de cohésion intérieure/extérieure.

Pour finir, je dirais qu’il y a un trésor de compréhension artistique et humaine à découvrir dans l’unité de ces trois qualités qui somme toute, semblent antérieures à toute connaissance. Curieusement, nous les cherchons en avant alors qu’elles nous précèdent.

Lire plus : L’écoute